Histoire du POPPING / BOOGALOO

  

 Electric Boogaloo's
             Dans une ville appelée Fresno en Californie vivait un timide garçon nommé Sam. Déterminé à créer son propre style de danse après avoir regardé les Original Lockers à la télévision, en 1975 Sam a commencé à mélanger des mouvements qui seront connus plus tard sous le nom de Boogaloo ou Boog Style.

               Le nom vient d'une vieille chanson de James Brown "Do the Boogaloo". Un jour quand Sam dansait autour de la maison, son oncle lui a dit "Boy, do that boogaloo!" Sam lui demanda, "What's boogaloo?" Son oncle lui répondit "That means you're getting down". Depuis ce jour, il a été connu sous le nom de Boogaloo Sam.

                Peu de gens savent ce qu’est le Boogaloo Style ou comment on le danse. Le Boogaloo est un style fluide qui utilise chaque partie du corps. On utilise des angles reliés par des mouvements fluides comme le roulement des hanches, des genoux, de la tête. Il faut utiliser beaucoup d’espace, aller d’un point à un autre en utilisant des mouvements tel que le « walk out ». Il est important de noter que le Boogaloo est différent du Waving.


                 Le Popping est un autre style créé par Sam. Les gens se trompent au sujet de ce style. Ils pensent que c'est le nom pour tous les styles issus de l'ère du funk dans les années 70 en Californie. Mais ce n‘est pas le cas. Le Popping est un style à part entière, qui implique un "cassement" des jambes en arrière, une contraction des muscles continuelle sur le beat en donnant un effet saccadé.


                Sam disait le mot "pop" à chaque fois qu'il contractait ses muscles pendant qu'il dansait, similaire au bruit que ferait une personne qui imiterait le robot, Sam disait le mot "pop, pop, pop". Les gens lui disaient toujours, "Hey do that popping stuff!"

               Beaucoup de gens se demandent ce qu'est l'Electric Boogaloo. L'Electric Boogaloo est la combinaison du popping et du boogaloo en même temps.

 

    

Les Membres de groupe Electric Boogaloo’s sont :

 

 

 Workshop 2009

 

Source : Electric Boogaloos